Gérer les audits de performance — De la planification à la production du rapport

Les audits de performance sont des examens systématiques et indépendants des activités du gouvernement. Le Bureau effectue les audits de performance en suivant un processus en trois étapes qui est encadré par des normes et des méthodes professionnelles et qui dure généralement jusqu’à 18 mois. À chaque étape, l’équipe d’audit multidisciplinaire collabore étroitement avec un comité consultatif formé d’experts qui la conseille et examine les plans de l’audit et les résultats obtenus.

Les audits de performance visent l’examen des activités du gouvernement; ils sont planifiés et effectués par des professionnels en exercice qualifiés et indépendants, conformément aux normes de la profession et aux politiques du Bureau. Dans le cadre des audits de performance, les auditeurs examinent les activités du gouvernement en fonction de critères établis; ils cherchent à déterminer si ces activités sont gérées de manière à accorder toute l’importance voulue à l’économie, à l’efficience et aux effets sur l’environnement, et si le gouvernement dispose de moyens pour en mesurer l’efficacité.

Un processus en trois étapes

À l’étape de la planification, l’équipe d’audit fait le nécessaire pour bien comprendre l’organisation auditée — pour avoir une vue d’ensemble. Il s’agit d’étudier les autorisations législatives applicables, la structure que l’organisation a adoptée pour s’acquitter de son mandat et les défis qu’elle doit relever dans le contexte où elle évolue.

Étant donné que les audits visent à déterminer la mesure dans laquelle une entité gère bien les principaux risques, les auditeurs tiennent compte de ces risques lorsqu’ils recensent les secteurs qui seront examinés au cours de l’audit. Ils établissent ensuite les critères d’audit, qui sont fondés sur les politiques gouvernementales en place, le plan stratégique et les objectifs de l’organisation, ainsi que les lois et règlements. Essentiellement, les critères d’audit établissent les constatations que les auditeurs s’attendraient à faire si tous les systèmes et les processus fonctionnaient comme il se doit.

À l’étape de l’examen, l’équipe d’audit recueille des éléments probants afin de déterminer si l’organisation fonctionne comme elle devrait (selon les critères). Pour ce faire, elle peut rencontrer le personnel responsable du programme ou les parties prenantes; examiner les documents pertinents comme les lois, les documents portant sur la conception du programme, les études, les évaluations et les dossiers du programme; et vérifier par sondage les principaux systèmes, contrôles et opérations.

Après avoir recueilli les éléments probants, l’équipe d’audit les compare à ses attentes ou à ses critères. Elle veille à ce que les observations et les conclusions formulées soient justes et corroborées et que les recommandations puissent se traduire par des améliorations.

À l’étape de la production du rapport, l’équipe d’audit rédige un document qui sera plus tard intégré dans un rapport du vérificateur général à la Chambre des communes. L’équipe d’audit revoit alors les données factuelles et les résultats de l’audit avec le ministère ou l’organisme. Le ministère ou l’organisme a alors la possibilité de corriger l’information factuelle recueillie par l’équipe et de formuler des commentaires.

Les rapports d’audit de performance rédigés à l’intention du Parlement répondent aux grandes questions suivantes :

  • Quel est l’objet de l’audit?
  • Pourquoi ce sujet est-il important?
  • Qu’est-ce que l’équipe d’audit s’attend à trouver si tout fonctionne correctement?
  • Quelles sont les constatations de l’équipe d’audit :
    Qu’est-ce qui fonctionne bien?
    Qu’est-ce qui a besoin d’être amélioré?
  • Qu’est-ce que l’équipe d’audit recommande pour améliorer les activités ou le rendement?

Le Bureau publie la réponse donnée par l’organisation auditée à chacune de ses recommandations. Ces réponses donnent au Bureau et au Comité des comptes publics un fondement pour effectuer un suivi de l’audit. S’il existe des points sur lesquels le ministère ou l’organisme est fortement en désaccord avec l’équipe d’audit, ces points sont soulignés.

 

Version PDF

Pour consulter la version PDF (format de document portable), vous devez avoir un lecteur PDF sur votre ordinateur. Si vous n’en avez pas déjà un, il existe de nombreux lecteurs PDF que vous pouvez télécharger gratuitement ou acheter dans Internet :