Environnement Canada a de bonnes pratiques pour assurer la qualité de sa recherche scientifique

(Chapitre 2 — La science environnementale — Rapport de décembre 2011 du commissaire à l’environnement et au développement durable)

Ottawa, le 13 décembre 2011 — Environnement Canada a recours à diverses méthodes pour assurer la qualité de ses activités scientifiques, affirme le commissaire à l’environnement et au développement durable, Scott Vaughan, dans un rapport déposé aujourd’hui au Parlement. Ces méthodes incluent l’examen par les pairs des publications scientifiques du Ministère et l’accréditation des laboratoires d’analyses environnementales.

« Nous avons constaté que les systèmes et méthodes qu’utilise Environnement Canada pour assurer la qualité de ses activités scientifiques s’alignent sur ceux de la communauté scientifique », a déclaré M. Vaughan.

L’audit a également montré que le Ministère utilise diverses méthodes pour communiquer l’information scientifique aux décideurs. Il doit cependant faire plus pour évaluer l’utilité et l’efficacité de ses méthodes de communication.

Le rapport indique qu’Environnement Canada n’a pas encore adéquatement mis en œuvre le plan pour les sciences qu’il a établi en 2007. Cinq ans plus tard, ce plan, qui précise les orientations à long terme des activités scientifiques du Ministère, n’est toujours pas intégré à la planification ministérielle. De plus, il n’est pas assorti d’objectifs et de cibles.

« Environnement Canada doit maintenant mettre son plan en œuvre », a indiqué M. Vaughan. « En cette période de réduction budgétaire, il est d’autant plus urgent d’avoir en place un plan pour les sciences à l’échelle du Ministère. »

- 30 -

Le chapitre « La science environnementale » peut être consulté dans le site Web du Bureau du vérificateur général du Canada.

Pour de plus amples renseignements, veuillez cliquer ici.