La dette portant intérêt du Canada est généralement bien gérée

(Chapitre 3 — La dette portant intérêt — Rapport du printemps 2012 du vérificateur général)

Ottawa, le 3 avril 2012 — Le Ministère des Finances du Canada a des bonnes pratiques pour élaborer des stratégies efficaces afin de gérer la dette contractée sur les marchés et de réagir aux risques émergents et à l’évolution des besoins financiers, déclare le vérificateur général du Canada, Michael Ferguson, dans son rapport déposé aujourd’hui à la Chambre des communes. L’an dernier, les frais d’intérêt ont totalisé 30,9 milliards sur une dette de 802 milliards de dollars, soit 11,4 % des dépenses du gouvernement.

« Les frais d’intérêt sur la dette publique limitent les choix du gouvernement en matière de politiques », a déclaré M. Ferguson. « Une meilleure information sur la dette portant intérêt est utile aux gestionnaires et elle aide les Canadiens à comprendre ce que le pays peut se permettre. »

L’audit a montré que le ministère des Finances du Canada a réalisé d’énormes progrès dans la mise au point d’outils pour gérer la dette. Cependant, il doit communiquer plus d’information aux décideurs et aux Canadiens sur la performance de la stratégie de gestion de la dette.

L’audit a aussi montré que le ministère des Finances du Canada et le Secrétariat du Conseil du Trésor pourraient améliorer l’information qu’ils présentent sur les obligations liées aux régimes de retraite de la fonction publique, lesquelles totalisaient 146 milliards de dollars à la fin de mars 2011. L’information financière actuellement fournie au sujet de ces régimes est complète, mais elle est dispersée dans plusieurs rapports et elle n’est pas présentée de façon à être comprise par un public non spécialiste. L’incidence des régimes de retraite du secteur public sur l’équilibre budgétaire et les frais d’intérêt sur la dette doit être mieux expliquée.

« Le Canada se distingue par la manière dont il consigne dans ses états financiers les obligations liées aux régimes de retraite du secteur public », a indiqué M. Ferguson. « Mais l’information doit être plus facile à trouver pour être comprise par un public plus vaste. »

- 30 -

Le chapitre « La dette portant intérêt » peut être consulté dans le site Web du Bureau du vérificateur général du Canada.

Pour de plus amples renseignements, veuillez cliquer ici.