Demande de clarification concernant le projet de sentier des Glaciers dans le parc national Jasper

Pétition : numérono 417

Sujet(s) : autre; diversité biologique; santé humaine et environnementale

Pétitionnaire(s) : Organisation canadienne

Localisation du/des pétitionnaire(s) : Jasper (Alberta)

Reçue le : 10 mai 2018

État du dossier : clos – réponse(s) reçue(s) à la pétition

Sommaire : La pétition soulève des préoccupations concernant les effets possibles du projet d’aménagement d’un sentier de 107 kilomètres dans le parc national Jasper, qui serait séparé de la promenade des Glaciers par une bande de végétation pouvant atteindre 30 mètres de large. D’après cette pétition, le projet de sentier va à l’encontre des principes et des priorités de Parcs Canada aux termes de la Loi sur l’Agence Parcs Canada ainsi que de la charte de Parcs Canada. Selon la pétition, le projet de sentier ne figure pas dans les plans de gestion du parc national Jasper ou du parc national Banff, ni dans le Concept stratégique de la promenade des Glaciers. La pétition indique que la construction du nouveau sentier pourrait aggraver les risques pour la faune ainsi que pour les habitats fauniques essentiels, exacerber les conflits entre les humains et la faune, et accroître les effets cumulatifs néfastes sur les espèces sensibles déjà touchées par la circulation dans cette région.

Selon la pétition, le projet nuirait à l’habitat essentiel ainsi qu’aux populations de six espèces en péril, dont un troupeau menacé de caribous des montagnes du Sud et d’autres espèces sensibles, comme les ours. La pétition cite l’outil d’autorisation conforme à la Loi sur les espèces en péril (LEP) qui a été rempli relativement au sentier proposé, où Parcs Canada reconnaît que [trad.] « les effets néfastes résiduels de l’activité contreviendraient à la LEP ». La pétition souligne les effets néfastes découlant de la construction du tronçon du sentier de l’Héritage reliant Banff et Canmore (espèces envahissantes, perte d’habitat et conflits entre les humains et la faune) et soutient que la même situation pourrait se produire avec la construction du sentier des Glaciers.

Dans la pétition, on s’inquiète du risque que des visiteurs inexpérimentés et mal équipés soient exposés aux dangers de la faune, aux menaces naturelles, aux bris d’équipements et aux conditions climatiques changeantes. La pétition remet en question le plan de gestion de Parcs Canada en ce qui a trait à la sécurité des visiteurs, et affirme que le projet est incompatible avec les objectifs énoncés dans le plan de gestion du parc national Jasper ainsi que dans le Rapport sur l’état du parc. D’après la pétition, le projet entravera l’atteinte des objectifs énoncés dans ces plans en vue d’assurer l’intégrité écologique du parc. La pétition cherche à obtenir des détails sur certains aspects du projet de sentier, de même que sur les coûts envisagés. On cherche aussi à connaître les mesures prévues pour atténuer les effets néfastes sur la faune et la flore ou pour minimiser les conflits entre les humains et la faune. La pétition soulève la question de savoir si Parcs Canada accorde la priorité à l’expérience de séjour des visiteurs plutôt qu’à l’intégrité écologique et à la protection des espèces.

La pétition souligne enfin les préoccupations liées aux coûts d’entretien du projet à long terme, qui, selon lui, imposeront une lourde charge aux autres infrastructures du parc dont les ressources sont déjà limitées. La pétition propose à Parcs Canada d’examiner la possibilité d’élargir les voies cyclables existantes sur l’accotement de la promenade des Glaciers, plutôt que de construire le nouveau sentier.

Ministères/organismes fédéraux chargés de répondre : Parcs Canada